Retour à l'accueil



La presqu'île du Vivier

( Commune de Landunvez )






GPS du stationnement : 48°31'10" N   4°45'45" W






Accès :   Sortir de St-Renan par la route de Ploudalmézeau et continuer tout droit jusqu'à la mer. On arrive à Argenton, sur la commune de Landunvez. La presqu'île du Vivier borde la rive gauche du port. Pour y parvenir, tourner à gauche vers Porspoder et prendre la première route à droite. Stationner au parking et découvrir la presqu'île à pied.


Le port d'Argenton et les maisons de la presqu'île du Vivier

    Cette presqu'île est formée d'une ancienne île qui a été naturellement reliée à la terre par un tombolo1 recouvert d'un cordon dunaire. A droite, le joli port d'Argenton, complètement découvert à marée basse, s'étend sur une surface considérable. A gauche s'étire la grande plage de sable fin de Porspoder que ferme la presqu'île St-Laurent.
  De belles propriétés occupent la quasi-totalité de l'espace et il faut s'engager dans de petits chemins pour découvrir les charmes bien cachés de ce site.

Le sommet de la presqu'île
GPS:  48°31'15.9 N  4°46'07.4 W



  La route fait une fourche. A l'extrémité de la voie de gauche se trouve le portail de la station d'Ifremer dont le vivier a donné son nom à toute la presqu'île. Un chemin, à droite, mène le visiteur au point culminant. Le sommet de la presqu'île est malheureusement inaccessible aux personnes peu valides à cause des roches qui affleurent dans le chemin. Il offre cependant une vue magnifique. Tout à gauche, Porspoder aligne ses maisons derrière la plage.



  Puis c'est le vivier de la station d'Ifremer. Il s'ouvre sur le port de Porspoder et fait face au site protégé de la presqu'île St-Laurent.




A droite, vers le nord, c'est l'avant-port d'Argenton et la pointe de Beg ar Garo
qui annonce la magnifique côte sauvage de Landunvez.


  Face à la pointe et prolongeant la presqu'île vers le large, c'est l'île d'Yoc'h, inhabitée et réserve naturelle de la S.E.P.N.B. 2   On ne peut la rejoindre à pied que lors des plus grandes marées et avec d'infinies précautions. Mieux vaut profiter des visites guidées qu'organise l'Office de Tourisme plutôt que de s'y engager seul. Sur cet ancien cap du continent se trouvent encore des vestiges du néolithique et de l'âge du fer.



  Par beau temps, la vue est superbe sur les Roches d'Argenton qui parsèment l'océan. D'autres gros blocs rocheux émergent de la végétation derrière le visiteur. Ce chaos de pierre prend des formes assez étonnantes.





  On regagnera le parking en conservant le souvenir de ces paysages, mais aussi, à la belle saison, des senteurs méditerranéennes qu'exhalent toutes les surprenantes plantations de ce petit bout du monde étonnamment préservé des assauts du vent du large.

-1- Lorsqu'une île est proche de la côte, les vagues et les courants marins qui la contournent entassent des galets qui peu à peu vont relier l'île au rivage. Le tombolo est ce cordon de galets et de sable.

-2- Société d'Etudes et de Protection de la Nature en Bretagne.




***


QR code de cette page :



Télécharger ce flashcode


***