Retour à l'accueil



Le cadran solaire disparu de Tréouergat




Photo d'archive


Ce cadran solaire qui était fixé sur le pignon sud du transept de l'ancienne église Saint-Gouescat, à Tréouergat, n'est plus visible actuellement. Au début du XXe siècle, lorsque le bâtiment fut démoli pour faire place à l'édifice actuel, le cadran a été démonté et attendait d'être fixé sur la nouvelle église. Mais il n'était plus indispensable : lorsque le clocher fut érigé en 1925, c'est une horloge qui fut installée. Délaissé et devenu obsolète, le cadran solaire continua d'attendre... jusqu'à ce que l'on constate sa disparition.
Depuis, il n'a pas été retrouvé.


    Il s'agissait d'un cadran vertical méridional1 du 18e siècle, gravé sur une plaque circulaire de schiste ardoisier de couleur brune.
On constate sur la première image que la pierre avait été ébréchée, sans doute lors de son enlèvement hors des pitons de fixation. Ce cadran était assez semblable à celui de Lanrivoaré, ci-dessous, qui est l'œuvre du même graveur Hamon Le Hir.


Le cadran solaire de Lanrivoaré

  L'ombre d'un style métallique incliné, parallèle à l'axe de rotation de la Terre, se déplaçait sur le demi-cercle inférieur. On devine sur la première photo les trous de fixation de cette tige.
Les heures de 6 à 12 étaient portées dans le quart gauche tandis que celles de 1 à 6 apparaissaient à droite. Les traces horaires étaient en relief.

L'ornementation :

Le bandeau central portait le nom du recteur de l'époque, C. L'Hostis, et celui du cadranier Hamon Le Hir ainsi que la date de confection de son œuvre, 1742 :


M(Messire):C:l'HOSTIS R(Recteur)      F(Fait):P(Par):H(Hamon):LEHIR-1742

Au-dessus de la rosace centrale, l'artisan avait soigneusement gravé divers éléments illustrant la Passion du Christ2 :

Dans la partie gauche, la main du soldat qui gifla le Christ, 6 deniers sur les 30 qui auraient payé Judas, le plateau tendu à Pons Pilate avec la cruche contenant l'eau pour qu'il se lave les mains, deux lances croisées, le glaive de St-Pierre qui voulut défendre le Christ lors de son arrestation et l'oreille du grand prêtre Malchus qu'il coupa involontairement, la couronne d'épines et la lance piquée sur l'éponge imbibée de vinaigre. Puis, à droite de la Croix, l'échelle pour la Descente de Croix, les 3 clous, le marteau et les tenailles, le fouet de la flagellation, la colonne à laquelle Jésus fut attaché pour recevoir les quarante coups, le coq du Reniement de Pierre, et la lanterne des gardesayant arrêté le Christ au Jardin des Oliviers.
    Le cadran de Tréouergat, comme bien d'autres à son époque, avait pour but d'associer des images de la foi à la fonction publique indispensable de donner l'heure solaire. Il faut attendre le siècle suivant et l'invention du chemin de fer pour que progressivement, à l'heure solaire, se substitue partout l'heure légale imposée 3.


idée !

APPEL AUX INTERNAUTES :


Ce cadran solaire disparu depuis plusieurs années doit toujours exister. Peut-être orne-t-il aujourd'hui une maison ou un manoir ? Peut-être se trouve-t-il dans un grenier ou chez un antiquaire ?
Grâce à Internet et aux réseaux sociaux, on peut le retrouver. Il ne s'agit pas de dénoncer son actuel détenteur qui ignore sans doute son origine, mais de faire en sorte que cet élément du patrimoine d'une petite commune regagne à l'amiable son ancien domicile. Les détails de son ornementation permettent de l'identifier de manière formelle.
Prévenez-nous par mail ( en haut de cette page, bouton « informations / contact » ) si vous pensez l'avoir retrouvé. Tout Tréouergat vous en sera reconnaissant !





-1- Un cadran est dit méridional lorsqu'il est placé face au sud.
-2- Sur la signification des emblèmes religieux, lire sur internet l'étude d'Yves-Pascal Castel
-3- Voir des explications plus détaillées sur la correspondance entre heure solaire et heure légale sur notre page décrivant les cadrans solaires.


Documentation fournie par Pierre Labat-Ségalen, co-auteur de l'ouvrage :

 "Cadrans solaires de Bretagne" , Ed. Skol Vreizh  2010.

***

QR code de cette page :


Télécharger ce flashcode