Accueil

La Maison Gérard


Ville de Saint-Renan


Monument historique depuis le 3 juin 1932
Propriété privée



GPS : 48°25'58.6 N  4°37'23.1 W





Accès : Stationner dans le centre de Saint-Renan sur la place du Général Leclerc et descendre à pied la rue St-Yves jusqu'à la place du Vieux Marché. La maison Gérard se trouve sur le côté droit de cette place.


    Cette vieille maison en pierres de taille a été construite au XVIe siècle, en pleine Renaissance bretonne, à une époque où les autres maisons de la place étaient sans doute encore à colombages comme la maison Cardinal voisine.
Solide et massive, cette demeure aux pierres bicolores affirme l'importance sociale de ses occupants par son ornementation architecturale.


La maison Gérard vers 1920. Photo coll. Musée du Ponant

La porte d'entrée présente une décoration exubérante. Pinacles et accolade sont abondamment parés de crochets en forme de fleurs, de feuilles, de choux frisés et de rubans.

Une moulure saillante court sur toute la longueur de la façade pour séparer le rez-de-chaussée du premier étage où s'ouvrent deux belles fenêtres que protège un garde-corps.
Toutefois, des fissures ont commencé à dégrader leur entablement





    A gauche de la façade, le long de la venelle Notre-Dame, la maison présente un pan coupé dans lequel deux fenêtres ont été pratiquées, la plus basse étant d'ailleurs aujourd'hui comme en 1920 assez maladroitement murée.




   Les pierres sculptées ainsi que les blocs de couleur ocre encadrant les ouvertures sont en pierre de Logonna, un microgranite provenant sans doute des carrières du Roz, à Logonna-Daoulas, déjà exploitées au XVIe siècle. Elles sont en effet plus faciles à travailler que le granite, durcissent avec le temps, résistent mieux à l'érosion, et ont permis à l'architecte, sur toute la façade, de jouer avec l'alternance des couleurs. .

Mais levons les yeux vers le sommet du pan coupé.




   Trois saillies successives surmontent la fenêtre du premier étage. Emergeant sous l'angle de la plus haute, le buste d'un curieux personnage manifestement féminin semble nous observer comme s'il était à une fenêtre.

Au-dessus, trône une sculpture énigmatique qui pourrait représenter un animal tenant une sorte de boule dans la gueule..




Examinons maintenant la toiture du bâtiment.




   Bien qu'elle soit encombrée par la présence malheureuse d'une gouttière du début du XXe siècle, on remarquera que les rampants des frontons triangulaires surmontant les deux lucarnes sont richement décorés.



    La lucarne de droite, qui a conservé son épi de faîtage, présente sur ses rampants des crochets ouvragés sous lesquels on voit deux sculptures originales.

    Un animal, à la langue démesurée, semble dévorer ce qui pourrait être une tête humaine. On pourrait y voir peut-être un rapport avec la sculpture précédente.
A droite, un personnage coiffé tient sur l'épaule un curieux objet coudé que l'on a du mal à identifier.



    La lucarne de gauche est plus dégradée. Mais elle présente aussi la sculpture d'un personnage qui, doté d'une sorte de cornette et portant une petite barbe, pourrait être le portrait du constructeur de la maison.




    On le devine, toutes ces sculptures ont une signification. Elles ont sans doute un rapport avec la famille bourgeoise du constructeur, rappelant une anecdote ou une légende.

Les cheminées aussi sont singulières. Elles sont groupées par trois au-dessus des pignons. Toutefois, on remarquera d'une part qu'elles sont jointives et d'autre part qu'elles s'évasent au fur et à mesure qu'elles s'élèvent.

    Leur construction a même nécéssité de faire reposer une partie des deux cheminées les plus proches du pignon sur des pierres plates en saillie. Manifestement, on a voulu que chaque pièce de la maison bénéficie d'un chauffage.

On le voit, la maison Gérard est singulière. Mais elle se dégrade et a subi des aménagements qui ne l'ont pas respectée. Malgré son inscription aux Monuments historiques, elle n'a pas encore pu être restaurée. Pourtant, à l'évidence, des travaux s'imposeraient qui feraient bénéficier toute la place du Marché d'un renouveau architectural.

D'autres maisons remarquables sont visibles à St-Renan. L'Office Municipal de Tourisme organise des visites commentées de la ville tous les jeudis en juillet et août. Départ à 9h45. N'hésitez pas à vous renseigner. Tel : 02 98 84 23 78.

***

EN SAVOIR PLUS


Sur le patrimoine de St-Renan : visitez le Musée du Ponant en haut de cette place et son site internet.

Découvrez aussi les ouvrages des Renanais Jean Lescop et Mme Le Bihan :



QR code de cette page :


Patrimoine civil du Pays d'Iroise

Retour à l'accueil

Plan du site