Accueil

Le dolmen de Poulliot


( Commune de Porspoder )


Classé Monument historique le 27 décembre 1923





GPS du stationnement : 48°29'21 N  4°45'00 W





Accès : Sur la D27, entre Lanildut et Porspoder, après avoir quitté le petit port de Melon en direction de Porspoder, et aussitôt après les dernières maisons du hameau de Kervezennec, tourner à droite vers Traon Igou et la chapelle de St-Ourzal. Dépasser le large chemin menant à cette chapelle et 700m plus loin, stationner à droite au très large embranchement d'un chemin empierré. Suivre à pied ce chemin sur 150m. On aperçoit à gauche le dolmen. Un étroit sentier fléché y mène directement.





   Ce dolmen est presque caricatural. Il est composé d'une chambre unique et apparemment aucun couloir d'accès n'y a jamais abouti. Les pierres, aux bords arrondis, n'ont pas été travaillées. Elles ont simplement été choisies parmi des blocs déposés naturellement et érodés lors des glaciations.
Trois énormes piliers formant un U supportent la dalle de couverture. La chambre, large de 1,60 m, mesure seulement 1,30 m depuis l'entrée jusqu'au fond. Sa hauteur atteint 1,7 0m.


Plan extrait de Yohann Sparfel et Yvan Pailler :
"Les mégalithes de l'arrondissement de Brest" . 2009


   Il est probable qu'un cairn de petites pierres recouvrait à l'origine cet ensemble afin de protéger la tombe et que, ici comme ailleurs, ces pierres auraient été pillées, laissant à nu cette ossature impossible à déplacer.
    Un tel monument, que les spécialistes nomment "dolmen simple" interpelle. On est tenté de lui attribuer une grande ancienneté tant sa construction semble primitive. Toutefois, en l'absence d'une étude plus approfondie et de fouilles révélant un élément de datation, il faut se garder de toute chronologie car on peut avoir affaire à un type de monument funéraire qui, bien que contemporain de ceux qui nous paraissent plus élaborés, présenterait une architecture liée, par exemple, à un rite précis ou au rang social des individus concernés.

***

QR code de cette page