Accueil

La falaise de Brenterc'h

Commune de Ploumoguer






GPS du stationnement : 48°23'22.9 N   4°46'22.8 W


A marée basse seulement.

Les horaires des marées aujourd'hui: cliquez sur le lien ci-dessous.

SHOM


Il s'agit d'un filon exceptionnel visible seulement en certains points de la côte.

  Accès : A partir de Ploumoguer, suivre la D28 en direction du Conquet. A 300m, tourner à droite vers la plage d'Illien. Au bout de la route, tourner encore à droite puis prendre la première petite route à gauche ( calvaire ). On arrive au hameau de Brenterc'h. Prendre à gauche et suivre la route goudronnée. Stationner sous les arbres à la fin de la partie goudronnée.
Continuer à pied ce large chemin qui devient rocailleux, sur environ 400 m jusqu'à un élargissement tout en bas de la descente. Prendre à pied le passage herbeux, à gauche, qui se dirige vers le sentier côtier. A droite de la chicane, on peut se rendre à marée basse sur le rivage.
Progresser sur l'estran avec précaution à droite vers le nord parmi les blocs rocheux parfois glissants afin d'observer la falaise de l'anse suivante.


Ne pas s'approcher trop près de la falaise : éboulements fréquents.


Un éboulement de pierrailles récent masque ici quelques mètres de la falaise.

  Les roches de cette partie du rivage sont très différentes des autres : au lieu du gneiss habituel dit "de Kerhornou", et sur une largeur d'une trentaine de mètres, ce sont des dalles verticales de couleur gris noirâtre qui apparaissent.



   Cette roche dure, très dense, est de la dolérite : un magma issu des profondeurs de la Terre s'est injecté il y a 190 millions d'années environ dans l'écorce terrestre à la faveur de  failles. Les géologues appellent cette intrusion rocheuse un dyke : un magma visqueux à haute température s'infiltre dans une faille de l'écorce terrestre et se refroidit progressivement en profondeur. Sur l'estran, les affleurements sont spectaculaires.



  Lorsque l'on revient vers la première anse de Brenterc'h, on peut remarquer un autre affleurement, mais six fois moins large, sur la falaise sud.
  Le dyke de Brenterc'h réapparaît en un autre endroit du Pays d'Iroise, dans la falaise et sur l'estran de la plage de Porzh Milin ( Porsmilin, commune de Locmaria-Plouzané ).


La dolérite à Porsmilin


Les petits fuseaux marron marquent une double ligne de dolérite qui traverse le Pays d'Iroise
depuis la falaise de Brenterc'h, au N-O, jusqu'à la plage de Porsmilin au S-E.

Fragment de la carte géologique au 1/50000e Le Conquet,
par Louis CHAURIS et Bernard HALLEGOUËT,  Ed. BRGM, Orléans.1989.


  Le dyke se prolonge ensuite dans la presqu'île de Crozon, près de Camaret, et à nouveau plus au sud, en Cornouaille, entre Douarnenez et Quimper. Cet ensemble d'affleurements prend la direction de la bordure du golfe de Gascogne. ( Orientation NO-SE ).
 Ce dyke est comparable à d'autres qui sont visibles dans la péninsule ibérique, au Maroc et encore de l'autre côté de l'Atlantique au nord-est des Appalaches. Or l'ouverture de l'Atlantique-Nord dans le super continent Pangée, il y a 170 millions d'années, suit aussi la même direction.
  Le dyke de Brenterc'h - Porzh Milin - Douarnenez - Quimper marque les prémices de la dislocation de la Pangée et la création de l'Atlantique. Un événement mondial qui nous dépasse, tant par son ampleur, son âge, que par sa durée, mais qui se poursuit toujours en s'agrandissant en moyenne d'environ 1 à 2 cm par an.
  Brenterc'h et Porz Milin sont donc deux sites patrimoniaux du Pays d'Iroise où l'on peut toucher du doigt les témoins remarquables d'un épisode crucial de la grande histoire de la Terre.

Si l'on remonte le sentier côtier vers le nord, on accède à deux sites intéressants :
Le premier, à Porstheven, est l'emplacement d'un davied et de cabanes de goémoniers.
Le second, plus loin à 500 m environ, est une petite chapelle située dans un joli vallon.

Nos remerciements, pour sa collaboration, à M. Louis CHAURIS, professeur d'université
et co-auteur de la carte géologique de la Bretagne.


EN SAVOIR PLUS



Martial Caroff et Bernard Le Gall
BRGM éditions et Editions Apogée, 2013.