Retour à l'accueil



Les algues du bas de l'estran









Vous allez découvrir les algues à marée basse. Mais la mer remonte ensuite.
Prudence : pendant 6 heures la mer monte à des vitesses différentes !




Qu'elle monte ou qu'elle descende, la marée respecte toujours la règle des douzièmes. Retenez : 1-2-3-3-2-1



Les horaires des marées aujourd'hui: cliquez sur le lien ci-dessous :

SHOM



   Sous le niveau de la mi-marée, certaines espèces s'accommodent d'une exposition quotidienne peu importante hors de l'eau.

C'est d'abord le domaine du varech denté ( fucus serratus ), un goémon touffu, très abondant, dont on remarque tout de suite les bords en dents de scie de ses lanières.



   Lorsqu'il se trouve dans une zone calme et abritée, il peut atteindre un mètre de longueur.


Dans la même zone, on trouve trois algues rouges très caractéristiques.



   Le pioka ( chondrus crispus ), ou petit goémon, est rouge foncé. Il se présente en touffes très denses d'une épaisseur de 10 à 20 cm environ et se répartit jusqu'au bas de l'estran. On en extrait les carraghénanes utilisés dans l'industrie alimentaire comme épaississants pour confectionner par exemple des entremets. On le nomme E407 sur les emballages.

Voici maintenant une autre algue rouge :



   Il s'agit de la dulse ( palmaria palmata ), de couleur plus claire entre le violet et le rose, qui colonise elle aussi ces roches. Ses touffes présentent des lamelles aux extrémités échancrées. On l'utilise dans l'industrie alimentaire ainsi que dans les élevages d'ormeaux.

Une autre algue se trouve dans cette zone. Le nori ( porphyra ) est de couleur brun-rouge comme on le voit sur la photo ci-dessous où il voisine avec une ulve.



   Cette algue, très utilisée au Japon, est discrètement parfumée. Commercialisée en Bretagne, elle sert surtout à envelopper les sushis et les makis.


Caractéristique de la limite basse de l'estran, le haricot de mer ( himanthalia elongata ) ou linoch, possède de longues lanières aplaties, pouvant atteindre jusqu'à trois mètres.



   Toutes ces lanières partent d'un crampon surmonté d'une petite cupule qui seule subsiste lorsque l'on coupe les jeunes pousses au printemps. Cette algue abondante peut être utilisée en cuisine par exemple pour accompagner une viande.

Pour tout savoir sur les algues, ne manquez pas de visiter la Maison de l'Algue sur le port de Lanildut. Entrée libre.
La Maison de l'Algue

***


QR code de cette page :



Télécharger ce flashcode

***