Retour à l'accueilAnglais 



La borne de Trébabu

Commune de Trébabu



GPS : 48°22'08.1N  4°44'03.7 W





Accès: Cette borne est située au bord de la route départementale D 67 qui relie St-Renan au Conquet, exactement à l'embranchement de la route de Trébabu. Un petit parking permet de stationner à proximité immédiate.

  Une borne le long d'une route, direz-vous, quoi de plus normal ? Des centaines d'automobilistes passent à côté d'elle chaque jour sans même la remarquer.
Haute de 83 cm et large de 31 à 40 cm pour une épaisseur de 23 cm, cette pierre de granite rappelle, mais en plus petit, la forme des anciens panneaux indicateurs. Rien d'original, donc, à première vue.



Approchons-nous un peu pour l'examiner. Selon l'heure de la journée et l'éclairage qui l'atteint, on a souvent du mal à s'apercevoir qu'elle porte des inscriptions gravées.



Regardons maintenant la face photographiée ci-dessus. On y lit :

TREB
ABV
420

Soit : TREBABU 420. Or on est déjà dans la commune de Trébabu dont la mairie et l'église se trouvent tout près, à 150 m environ.

L'autre face, vers la haie, porte la mention :

PLOV
GONV
ELEN
3310


Soit : PLOUGONVELIN 3310.

La commune littorale de Plougonvelin est située à une dizaine de kilomètres au sud. Quant au nombre 3310, vous pensez, bien entendu, qu'il s'agit d'une distance, dans une unité assez énigmatique...


Dans son ouvrage « Pays d'Iroise, sites et découvertes », Jean Lescop nous apprend que cette borne ne se trouve pas à son emplacement d'origine. Elle était située autrefois au bord de cette même route, mais 4,5 km plus à l'est vers St-Renan, près de Kerzévéon.

Une borne de corvée

Cette pierre, qui date vraisemblablement du XVIIe siècle est en fait un témoignage de l'Ancien Régime. L'entretien des routes était effectué à cette époque par les habitants pendant les jours de corvée. La borne indiquait, selon la face qu'elle présentait, la longueur de route dont les travaux étaient attribués de part et d'autre à chacune des paroisses.
Et l'unité de longueur était alors la toise, soit 1,949 m.
Ainsi, les habitants de Plougonvelin devaient entretenir :
3310 x 1,949 m, soit 6,451 km de cette route.
Ceux de Trébabu 420 x 1,949 m soit 818 m.

Et comme rien n'indique comment la borne était orientée, les avis divergent sur le choix de la portion de route attribuée à chacune de ces paroisses.
Il est bien dommage que, lors de son déplacement, on n'ait pas songé à respecter son orientation d'origine.

Les bornes de corvée ne sont pas très communes. Il en existe pourtant une autre sur la route de St-Renan à Gouesnou, près de Brest. Elle concerne deux paroisses proches puisqu'elle indique sur une face « Plouguin 2200 toises » et sur l'autre « Lanrivoaré 380 toises ». Il semble qu'elle aussi ait été déplacée.

***