Les sentinelles de la côte sauvage


( Commune de Landunvez )





  La commune de Landunvez dispose d'une route côtière, véritable balcon sur l'océan, qui attire les touristes désireux de contempler la fureur des vagues les jours de tempête et les superbes éclairages faisant miroiter leur crinière d'écume. Tous les regards se portent sur la côte sauvage et sur la mer. La jolie chapelle St-Samson reçoit aussi de nombreux visiteurs. Il serait cependant dommage que tous ces amoureux du patrimoine passent à côté de certains vestiges discrets de la préhistoire sans y accorder attention.

-1- Le menhir de Penfoul

GPS du stationnement : 48°31'51.6 N  4°44'54.6 W



Accès :  Depuis la D27, dans le sens Sud-Nord entre Porspoder et Landunvez, prendre à gauche la route touristique qui longe la côte sauvage. S'arrêter au premier parking et revenir, à pied, le long de la route. Le menhir de Penfoul, très discret, est sur le bord d'un champ, à une vingtaine de mètres.



 C'est un petit menhir triangulaire qui ne dépasse pas 1,40 m de hauteur. Il est large de 1,20 m et son épaisseur moyenne est de 60 cm. Il est probable que l'élargissement du chemin côtier pour en faire une route ait bouleversé le paysage à cet endroit car on observe une pierre couchée dans le talus. Et sur un inventaire du début du XXe siècle, l'archéologue P. du Chatellier signale un alignement de trois pierres dressées. Le menhir de Penfoul n'en est donc plus que le dernier témoignage.



-2- Les deux menhirs de Beg ar Galeti

Accès :  Continuer sur cette superbe route touristique. C'est à son autre extrémité, à 5 km, que se trouve la pointe de Beg ar Galeti. On aboutit à vaste parking situé dans un virage. Prendre à gauche la petite route qui descend vers la mer. S'arrêter face à un ancien poste de garde.

GPS du stationnement : 48°33'31 N  4°43'00 W



  Le premier menhir se trouve à proximité du poste de garde. Il est haut de 1,20 m pour une largeur de 1,35 m et une épaisseur moyenne de 65 cm.



  Le second menhir se trouve de l'autre côté de la butte. On remarque immédiatement son inclinaison d'environ 50° par rapport au sol.





  Face à la mer, la pierre possède deux cavités rectangulaires qui trahissent sans doute une tentative de débitage.
La butte elle-même est vraisemblablement un cairn. Elle est parsemée de pierres de toutes tailles et plusieurs excavations montrent qu'elle a même servi de carrière.

***

QR code de cette page


Télécharger ce flashcode