Retour à l'accueil



La stèle gravée de la chapelle Saint-Gonvel


( Commune de Landunvez )





GPS : 48°31'41.5 N   4°45'32.2 W

   

Accès: Sortir de St-Renan par la D68 en direction d'Argenton et continuer tout droit, sur 7 km, jusqu'à la mer. Devant le port, tourner à droite vers Landunvez. A 800 m, prendre à gauche une petite route fléchée vers la chapelle St-Gonvel. Puis rester à droite et prendre à gauche la petite route nommée Hent Sant Gonvel. La chapelle apparaît sur la droite au centre d'un vaste enclos herbeux. Stationner près de l'entrée de l'enclos et se diriger vers l'angle du bâtiment situé juste en face.





  Deux longues pierres forment cet angle. Quand on observe celle du dessous, on reconnaît une stèle gauloise dont une arête chanfreinée apparaît bien.



Cette pierre est longue de deux mètres. Sa face visible mesure de 40 à 50 cm de côté. Elle est couchée, son sommet dirigé à gauche vers le sud. On y distingue nettement des traits gravés. Observons-la plus attentivement. Elle a fait l'objet d'un croquis exécuté par le père Yves-Pascal CASTEL, spécialiste du patrimoine religieux, en 1991. En redressant la photo, on peut mieux la comparer au dessin.

   
La stèle a été mouillée
pour mieux faire apparaître les gravures.
   
Dessin original par le père Yves-Pascal Castel.


  Dessiner des gravures exécutées sur pierre est un exercice très difficile. Surtout quand il faut se mettre au ras du sol pour bien observer son modèle. Il faut tenter de distinguer les véritables traits gravés des fissures naturelles que la pierre peut comporter. Et faire abstraction de toute interprétation subjective.
  On voit que le dessin ci-dessus est assez éloigné de la réalité. En particulier au niveau de la poitrine du personnage. Et ses bras n'apparaissent pas aussi nettement sur la stèle. On peut aussi se demander si la croix dessinée est bien réelle.

  Il semble, toutefois, que la gravure figure bien un personnage debout. On ne peut guère en dire plus. Et il est impossible de dater cette ornementation. Du temps où la stèle indiquait l'emplacement d'une urne funéraire ? Et le personnage figurerait peut-être le défunt ?1 Ou bien beaucoup plus tard lors de l'arrivée des moines d'outre-Manche comme le suggère le croquis ?    Sa position comme pierre angulaire d'une chapelle indique nettement qu'on a voulu la christianiser. Où était-elle implantée à l'origine ? Peut-être à proximité immédiate dans le sable de la dune.
Servant à baliser une ou plusieurs urnes funéraires plusieurs siècles avant notre ère, il est très possible qu'elle ait eu la même fonction que le calvaire actuel auprès des inhumations qui ont entouré la chapelle au Moyen-Age.

-1- Selon l'historien Jean-Yves Eveillard, si la stèle date bien de l'âge du fer, la gravure est très postérieure et remonte vraisemblablement au Moyen-Age. Aucune gravure connue de l'âge du fer ne représente en effet un personnage. On peut donc dire que la gravure a été effectuée sur la stèle alors qu'elle était sans doute encore debout, avant la construction de la chapelle.

***

EN SAVOIR PLUS



Landunvez, Saint Gonvel, une chapelle tronquée   par Yves-Pascal CASTEL. Article paru dans Le Courrier du Léon et du Tréguier du 16 mars 1991.




QR code de cette page :


Télécharger ce flashcode