" Croas-Teo
Accueil

La stèle géante de Croas Teo

dite aussi de Keriscoualc'h


( Commune de Locmaria-Plouzané )





GPS : 48°22'01.3 N  4°39'39.9 W




Accès : De Brest, prendre la D789 en direction du Conquet. A Kerfily, tourner à droite vers Locmaria-Plouzané. La stèle géante se trouve sur le bord droit de la route.

De Locmaria-Plouzané, prendre la direction du Conquet. Après le stop, la stèle se trouve sur le côté gauche de la route, à l'embranchement de la rue des Genêts.


  Ce monument, christianisé par l'ajout d'une croix à son sommet, a été dessiné par un archéologue, le Cdt Etienne MOREL, vers 1926 pour illustrer son manuscrit "Sur les lech's du Pays de Léon", publié en 1989 par Marie-Yvane DAYRE et Pierre-Roland GIOT dans leur ouvrage "Les stèles de l'âge du fer dans le Léon". Sa position dans un talus au bord d'un chemin montre qu'il a été déplacé de quelques mètres puisqu'en 1980, le chemin élargi est devenu une rue. Mais rien n'indique que cette stèle gauloise se trouve bien à son emplacement d'origine.


Dessin d'Etienne MOREL, 1926.
sous l'appellation "stèle de Kerveguen ou Kerilio"


Ce dessin du Commandant Etienne MOREL est extrait de
"Les stèles de l'âge du fer dans le Léon",
de Marie-Yvane DAIRE et Pierre-Roland GIOT, Rennes, 1989.


   Hors sol, cette pierre atteint une hauteur de 3,70 m. Majestueuse, c'est l'une des plus hautes stèles de Bretagne. Sa section rectangulaire est à mi-hauteur de 1 m x 0,75 m. Elle a la forme d'un tronc de pyramide et sa haute taille fait penser qu'elle pourrait bien provenir d'un ancien menhir retaillé. Le fait qu'elle soit constituée de granite porphyroïde à gros cristaux de feldspath rose provenant de l'Aber Ildut, comme le sont les plus grands menhirs de la région, irait dans le sens de cette hypothèse que seule la découverte d'une embase enfouie pourrait infirmer.



***

QR code de cette page


Télécharger ce flashcode